Plan du site Forums Contact Aide Accessibilité
Facebook MEN Youtube MEN Français عربي
Recherche : Lancer la recherche
Recherche avancée

L'Education et la Formation au Parlement
Cliquer ici
Affaires Juridiques
Cliquer ici
PSTS
Sécurisation du Temps Scolaire
Cliquer ici
Evaluation et Examens
Cliquer ici
Enseignement National Privé
Cliquer ici
Sport scolaire
Sport Scolaire
Cliquer ici
Formation des Cadres
Formation des Cadres
Cliquer ici
Programme GENIE
TIC dans l'Enseignement
Cliquer ici

 Charte Nationale d'Education et de Formation

 

Extrait du Discours de S.M. le Roi Mohammed VI lors de l’ouverture de la session d’automne de la troisième année législative

Rabat le 8 Octobre 1999

La présente charte se compose de deux parties complémentaires:

La première énonce les principes fondamentaux qui comprennent les fondements constants du système d'éducation et de formation, ses grandes finalités, les droits et devoirs des différents partenaires et la mobilisation nationale nécessaire pour la réussite de la réforme.

La deuxième partie regroupe six espaces de rénovation comprenant dix neuf leviers de changement:

  •    L’extension de l’enseignement et son ouvrage à l’environnement économique ;
  •    L’organisation pédagogique ;
  •    L’amélioration de la qualité de l’éducation et de la formation ;
  •    Les ressources humaines ;
  •    La gouvernance ;
  •    Le partenariat et le financement.

Tant en ce qui concerne les principes fondamentaux que les espaces de rénovation, l'attention a été portée sur leur formulation afin qu’elle soit aussi claire et précise que possible, en gardant constamment en vue la nécessité de concilier ce qui est désirable et ce qui est faisable. Ainsi, les leviers de changement sont-ils présentés, autant que faire se peut, sous forme de propositions pratiques, accompagnées des voies et délais de leur mise en œuvre.
 

PREMIERE PARTIE : PRINCIPES FONDAMENTAUX

DEUXIEME PARTIE : SIX ESPACES DE RENOVATION


CONCLUSION

Assurer le suivi durable et efficace de la mise en œuvre de la charte de réforme

La réforme du système d’éducation et de formation est à considérer comme une œuvre intégrée, ne pouvant souffrir ni parcellisation ni amputation. Cette œuvre nécessite détermination, vigueur et longue haleine et ne tolère pas d’atermoiement. Dès lors, et dans le cadre de la mobilisation générale, proclamée dans la première partie de cette charte, et tout au long de la décennie nationale de l’éducation et de la formation, toutes les autorités de l’Etat et, tout spécialement celles de l’éducation et de la formation, aux niveaux central, régional, provincial et local, sont chargées de suivre de près la mise en œuvre de la présente charte, notamment par les actions suivantes :

     a. mise à exécution immédiate des mesures préconisés par la charte, à l’horizon de la rentrée de septembre 2000;

     b. élaboration et adoption des textes législatifs et réglementaires nécessaires, conformément à la lettre et à l’esprit de cette charte, en leur accordant la priorité dans la discussion, l’approbation et l’exécution, et en accélérant les procédures suivies dans ce domaine ;

     c. mobilisation de l'ensemble des cadres administratifs et éducatifs, dans toutes les administrations concernées et aux niveaux décentralisés et déconcentrés, pour préciser et exécuter les différents leviers de cette charte ;

     d. mise en place de mécanismes vigilants et précis, au niveau du gouvernement, du parlement, des conseils élus et de l’opinion publique, comme indiqué à l'article 157 de la présente charte.