L’éducation à la santé de la Reproduction

Actualités

Agenda

Restez en contact avec nous

Accueil >L’éducation à la santé de la Reproduction
L’éducation à la santé de la Reproduction
Retour


Dans le souci de répondre aux attentes des jeunes filles scolarisées dans le domaine de l’éducation en matière de santé de la reproduction le ministère de l’éducation national et la société Industrie Marocaine Moderne (IMM)  ont décidé de s’associer sur la base d’une convention de collaboration.

L’objectif de la convention:


Déployer et exécuter un programme s’adressant à la jeune fille scolarisée dans le but de sensibiliser aux thèmes de l’hygiène et de la santé reproductive. Ce programme fait l’objet d’un plan d’action annuel, dans les deux parties dressent les axes directeurs pour la(ou les) année(s)Scolaire(s) en cours, à savoir la population ciblée, Les thèmes et supports éducatifs à développer ainsi que tout autre  détail d’exécution.

Acquis:


Depuis la  signature  de la convention  le 27 février 1998 (révisée  le 12 février 2004)

3.500.000 jeunes filles âgées entre 12 et 15 ans, ont bénéficié du programme, et ce au niveau de  900 établissements scolaires :

Le programme a connu une évolution sur les différents niveaux :

Évolution des séances éducative :

Les élèves de la 1ère et 2ièmes années du collège bénéficient de la même séance

Les thèmes abordés se rapportent à :

  • La puberté et l’adolescence ;

  • le cycle menstruel ;

  • les méthodes de calcul du cycle menstruel ;

  • Les différents moyens de protection et d’hygiène féminine ;

  • Les effets secondaires dès menstruations et de la puberté ;

  • L’amélioration de l’hygiène de vie ;

  • La prévention des infections liées au manque d’hygiène ;

  • L’équilibre alimentaire lors de la puberté ;

  • rappel des idées principales et conclusion.

Les élèves de la 3éme année bénéficient en plus des thèmes sus-cités de 2 thèmes supplémentaires plus adaptés à leur âge et à leur connaissance à savoir


  • Les moyens de planification familiale et leur intérêt

  • les infections sexuellement transmissibles et le sida

Évolution des supports pédagogiques:

Le MEN et IMM se sont attelés à développer différents supports éducatifs afin d’appuyer le message et mieux illustre la séance. Ce matériel a connu une amélioration notable année, autant sur le plan de la qualité, que la diversité des thèmes abordés.

Du transparent au DVD:

Au départ, la séance éducative, reposait principalement sur le message éducatif. Des affiches ou des transparents sur rétroprojecteur était utilisés pour l’illustration du message.

Aujourd’hui, le message du médecin est basé sur un film DVD de dessins animés. Ce support  

permet aux élèves de s’identifié aux différentes situations et au médecin de fournir les informations adaptées à chaque thème. Les explications scientifiques sont également dispensées sur la base de l’animation graphique du DVD.


Évolution des documents éducatifs:

Le livret des élèves:

A la fin de la séance éducative, chaque fille reçoit un livret éducatif. Ce document a pour objectif de consolider les rappels et de fixer les nouvelles notions.

Calendrier/ chronogramme:

Le calendrier est le moyen qui permet aux jeunes filles d’assurer le suivi de leur cycle menstruel et d’évaluer sa régularité. Il est offert avec le livret .plus grand, Il est accroché au sein de la salle de cours. Nous avons également développé  Le chronogramme qui permet à la jeune fille de déterminer le moment de son ovulation et de prévoir la date de ses prochaines règles.

Évolution des documents organisationnels:

Invitation des mères et des collégiennes:

Les collégiennes sont prévenues du calendrier et de l’horaire des séances.

Les mamans reçoivent des invitations officielles de la part de la direction du collège.

Les affiches et banderoles:

Affiches et banderoles sont apposés respectivement dans la cour et à l’entrée de chaque collège tout au long de la durée de l’exécution du programme au sein du  collège question.


Forces et faiblesse:


Forces :


•    Le programme est considéré comme répondant à un réel besoin d’information qui manque dans le cercle familial (la maman en particulier)

•    la présence de l’expert (médecin) et les informations dispensées par le programme permettent de corriger certaines idées pré conçues et fausses qui peuvent exister dans le cercle familial ;

•    Le contenu du matériel éducatif (vidéo interactive pendant la séance) répond aux besoins des bénéficiaires ;

•    Le matériel  éducatif du programme est conservé longtemps après le programme et partagé avec d’autres jeunes filles qui n’ont pas été exposées au programme

•    Les jeunes filles apprécient aussi bien la présentation interactive du médecin tout autant que la partie question réponse à la fin de la séance ;

•    Les jeunes sont particulièrement sensibles au ton du programme qui favorise la proximité et la vulgarisation de l’information auprès des élèves.

Contraintes:

•    Les jeunes filles et leurs mères ne sont pas informées d’avance par l’administration de l’établissement ;

•    Coïncidence des périodes d’organisation des séances de sensibilisation avec  les examens et la fin de l’année scolaire؛

•    Le respect du temps scolaire ne permet pas de réalisé toutes les séances ;

•    Manque des salles dans quelque établissement qui permet de réunir plus de 40 filles


Action1 : Séances éducatives

Activité : Assurer le bon déroulement des activités de sensibilisation :


•    Réunion de coordination avec Mr le délégué, le médecin de l’académie, les responsables de l’hygiène scolaire et les directeurs des établissements pour assurer le bon déroulement des séances ;

•    Organisation des sessions de formation au profit des médecins conventionnés et mettre à leur disposition des outils pédagogiques utilisés pour assurer la formation au profit des élèves internes

•    Organisation des sessions de formation au profit des professeurs de SVT et de l’éducation familial et mettre à leur disposition des outils pédagogiques utilisés  pour assurer les formations au niveau des régions de sud

•    Revoir les normes de  Sélection et formation des médecins avant le lancement du programme ;

•    Mettre en place un programme additionnel de relation personnalisé Médecin –jeune fille permettant à la jeune fille de dépasser la barrière du tabou, contacter le médecin du programme à travers des moyens accessibles pour elle (tél, internet), dans un cadre sécurisé, professionnel et anonyme.


Ce programme permettra de traiter d’avantage des sujets personnels, plus sensibles autour de la sexualité, des grossesses non désirées, du vécu de jeunes filles de leur entourage mais aussi des sujets liées à leur apparence et bien être.

Il convient de communiquer principalement en arabe les informations du programme suivant la recommandation des participantes pour encourager l’assimilation et l’interactivité.

Action 2:évaluation de l’impact du programme  auprès des élèves:


Activité : Evaluation auprès des élèves cibles



​​​​​ⴰⵎⵔⵏⵓ ⵏ ⵜⵎⴰⵡⴰⵙⵜ - ⵉⵎⵉⵏⵔⵡⴰⵃ - ⵔⴱⴰⴹ ⵜⴱⴰⴹ ⵜⵉⵍⵉⴼⵓⵏ   ​  ​​ⵙⴽⴰⴼ -Siège central-Bab Rouah​- Contactez-nous -Téléphone : 0537687219 Fax​ : 0537771874